Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Photo Mario Pica

Musique maestro !

 

                
       

photo René Hoff

 

 

ingrid et arno

12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 07:00

P3200065.JPG

 

CARNAVAL VENITIEN

 

Une famille de chats dans la ville égarée,

Et déambulent marquises et marquis,

Tout de mauves vêtus, chapeaux délicatement emplumés

Cannes habilement décorées, jeux d'ombrelles ou parapluies

 

Seule, belle dame revêtue de noir

Une rose d'or égaye sa tristesse d'un soir

Ils s'avancent, pompons rouges, coiffes étoffées

Manteaux rouge et de blanc légèrement striés

 

Deux personnages magnifiquement parés de rouge et d'or

Jeux de mains, de délicatesse, la fontaine en décor

Tandis que coulent les flots, brillent leurs corolles

Calots et masques dorés, en mille gestes leurs corps s'affolent

 

Belles dames s'avancent, bleu, blanc, orné de dentelles

Ports de tête tout en rouleaux, magnifiés de perles !

Dame paraît, couleurs chatoyantes en éventail s'étalent

Sur une robe mauve telle une fleur en mille pétales !

 

Jaune cerné d'orangé, c'est le printemps, soleil paraît

Resplendissante de beauté, alternant avec la lune dorée

Verdure teintée à l'ancienne telle tapisserie d'Aubusson

Magnificence mêlée de rouge et de plumes en pompons !

 

En encoignure de belles arcades romarimontaines

Le violet se mêle au vert pour offrir féérie vénitienne

Manteau blanc strié rappelant robe bleu couleur du roi

Cornette au chapeau pointu fiérement levé tout droit

 

La grande rue s'égaie au fil des heures de mille personnages

Déambulant de mille couleurs aux visages fermés et sages

Seuls, en couples ou en groupes s'animent les vénitiens

Errant au milieu de passants, s'évadant vers leur destin 

 

De dos, grise chauve souris déploie ses ailes

Mais au verso le drapé s'étale et teintes se mêlent

Jaune orné de noir, buste en ruban, pure merveille

Visage fermé, regard clair, élégance à nulle autre pareille !

 

L'amie de Pierrot, toute de blanc parée de coeurs et de pois

La marquise en velours dotée de dentelles met en émoi !

Roses vertes et plumes roses assortissent son chapeau

En cité de chanoinesses elle défile avec élégance et brio !

 

Le bleu domine pour ce costume de lumière

Plumes s'élèvent haut dans le ciel, démarche fière

La dentelle et les ors s'animent près de l'abbatiale

Carnavaliers rivalisent d'élégance, charme voluptial !

 

Un diable ensorcelle la fontaine au cygne

Rouge et noir, danse cruelle, pas même un signe !

A deux pas, toutes de blanc vêtues, têtes couronnées de coeurs

S'avancent, éventail rouge, pommeau blanc, les belles dames de coeur !

 

Un défilé de carnavaliers enchante la cité des chanoinesses

Emplis de séduction, de luxe, de volupté, de grâce et de sagesse

Visages fermés, regards discrets se distingue parfois un oeil coquin

Belle parade d'ombres et lumière sous le ciel romarimontain

 

Que de travail et de temps pour réaliser ces oeuvres d'art

Costumes tout en couleurs, froufrous, colifichets, pompons et dentelles

Pour offrir plaisir et délicatesse aux passants, à leurs regards

Emplis de rêves et d'ivresse devant ces costumés en ribambelle

 

Ce joli poème a été écrit par Mme Noëlle Laurent qui me l'a gentillement envoyé.

 

Un très grand merci à elle !

Partager cet article

Repost 0

commentaires